Le succès de la chanteuse Monique Brunet

Bien avant le succès phénoménal de Véronic DiCaire, notre région avait eu une autre chanteuse populaire. Le Carillon du 20 juillet 1967 nous apprend que la chansonnière Monique Brunet, de Rockland, mais née à Embrun elle aussi, participera au Festival de la chanson française de Spa en Belgique. Elle avait soumis six de ses compositions pour obtenir le privilège d’y participer. Monique y remportera d’ailleurs le grand prix de 40 000 francs belges (environ 800 $ canadiens). Pendant son séjour en Belgique, elle a d’ailleurs enregistré pour la compagnie RCA-Victor, en plus de prestations à la télé et radio belge.

* * *

Décidément, il y a des phénomènes bizarres à Hawkesbury et dans la région. Après le chat volant et autres bibittes, voilà une photo à la une du 27 juillet qui montre la trouvaille de Micheline Paquette et Ginette Chartrand dans un petit ruisseau près du Pleasant Rest Nursing Home de la route 34… une grenouille à cinq pattes… rien de moins. Le bas de vignette précise que la « bête » mesure trois pouces de la tête au bout de la patte… la cinquième il va sans dire!!!

* * *

A little bit of Monica in my life,
A little bit of Erica by my side.
A little bit of Rita’s all I need,
A little bit of Tina’s all I see.
A little bit of Sandra in the sun,
A little bit of Mary all night long.
A little bit of Jessica here I am,
A little bit of you makes me your man!!!!!!!!
Mambo number five.

Vous vous souvenez forcément de cette chanson « Mambo number five », succès planétaire il y a quelques années. (C’est la chanson qui jouait dans une boutique en entrant au Mont St-Michel lors de notre visite.) L’édition du 27 juillet 1967 du journal
Le Carillon, en pages 8 et 9, m’a fait sourire pendant mes recherches. Des annonces des hôtels du coin moussent leurs danseuses respectives : Dodo au Seigneurie de Papineauville, Mista au Sportsman Inn de Pointe-au-Chêne, Lia au Long-Sault de Grenville, Rita au Monette de Papineauville et Louise au York de Calumet. Toutes la même fin de semaine du 28 au 30 juillet. Au Bridge Inn de Hawkesbury, il fallait se contenter de « Musique stéréo – T.V. en couleurs, de midi jusqu’à 1 heure du matin! »

2 réflexions sur “Le succès de la chanteuse Monique Brunet

  1. Bonjour,
    Je suis à la recherche de photos du Sportsman Inn de Pointe-au-Chêne lors de ses années de gloire.
    J’apprécierais si vous avez ces photos ou me diriger où les obtenir.
    Merci à l’avance.

    • Malheureusement, je ne suis pas plus avancé que vous. Je n’ai rien trouvé sur Internet évidemment. À la Bibliothèque municipale de Hawkesbury, ils ont archivé toutes les éditions passées du journal Le Carillon et sans doute que vous pourriez y trouver des photos de l’époque des années 60.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s