Letter to a missing father

Ma mère était hospitalisée ce 9 avril 1985 et quelque chose l’a inspiré… en anglais.

Dear Daddy wherever you are.
Mother told me you were so far,
You know I’m growing very fast
And I try to forget the past.
I do my best to be happy
Even if my Daddy is away.
I promise to be a good child
With the one you loved for a while.

If you could see my big blue eyes
That sparkle like stars in the skies,
You would love my nice blond hair.
I’m sure we would make a good pair.
I’m still young but I understand,
We can’t always live hand in hand,
So we must forget and forgive,
And for everyone have love to give.

Daddy, wherever you may be
Do you sometimes think of me?
I love Mom so much, don’t worry,
I’ll make her happy every day.
I love you and hope you are well,
For the future I cannot tell;
But remember just the same
That we both have the same name.

Une réflexion sur “Letter to a missing father

  1. Ce poème m’a fait penser à un autre des poèmes de ta mère: « En t’attendant ». Tous les deux parlent d’un petit garçon blond aux yeux bleus et de l’absence du père. L’absence du père peut avoir des conséquences graves pour l’enfant. Plusieurs enfants de parents divorcés n’ont aucun contact avec leur père et, la plupart du temps, la mère obtient la garde principale de leur enfant. La pire absence, ce n’est pas l’absence physique, mais le désintérêt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s