Les Canadiens excellent dans de nouveaux sports

par Alain Guilbert

Dans la note chapeautant le tout premier de mes commentaires au sujet des Jeux olympiques de Sotchi, j’écrivais que mes textes pourraient à l’occasion afficher un ton « baveux »… ce qui ne s’est pas encore produit jusqu’à maintenant. Mais un vieil ami m’a rappelé un incident survenu il y a plus de 37 ans où ce n’était pas moi qui avais été « baveux », mais bien lui. Bien sûr, en racontant cette aventure, je serai bien loin des Jeux de Sotchi… mais je vous promets que cela ne se produira pas très souvent.

Le souvenir de cet incident est tellement présent dans ma mémoire que je peux m’empêcher de vous le raconter…

C’était pendant les Jeux olympiques de Montréal (en 1976) alors que je remplissais le rôle de chef de presse adjoint. Ayant acheté des billets un an avant les Jeux, j’ai pu inviter plusieurs membres de ma famille aux cérémonies d’ouverture et de clôture… J’ai aussi invité un ami et voisin de Sherbrooke, Robert « Bob » Martimbault, à une soirée de natation à la piscine olympique alors qu’on y disputait de nombreuses finales et que les gradins étaient remplis au maximum de sa capacité.

Profitant d’un moment de relâche en cours de soirée, j’ai quitté mon poste dans le Centre de presse pour aller rejoindre mon ami « Bob » pour quelques minutes. Nous en avons profité pour visiter ce spectaculaire édifice situé sous la tour du Stade et aussi faire une « pause pipi ». En sortant des toilettes, nous (Bob et moi) sommes arrivés face à face avec un spectateur qui était « déguisé en drapeau américain ». En effet, tous les vêtements qu’il portait, soit « tee-shirt », « shorts », casquette, bas, souliers de toile, foulard au cou, sac de style « pack-sack »… tous sans exception affichaient un ou des drapeaux américains. Je n’en avais jamais tant vu sur une seule personne!

Toutes les personnes qui croisaient ce visiteur se tournaient pour s’assurer qu’elles ne rêvaient pas. Bob, lui, s’est arrêté en plein devant le gars et d’un ton pour le moins sarcastique, il lui a demandé dans son anglais avec le pur accent de Drummondville (sa ville natale) : « YOU… AMERICAN? » Tous ceux et celles qui l’ont entendu ont éclaté de rire… Après toutes ces années, j’en ris encore… et cet incident je l’ai certainement raconté 100 fois plutôt qu’une… merci, « Bob », de m’avoir rappelé que toi aussi tu pouvais être « baveux » à l’occasion!

Pour revenir aux Jeux de Sotchi, rappelons-nous que le Comité olympique canadien et son président Marcel A. (qui incidemment achève son mandat) ont prédit une fois de plus que l’équipe canadienne remporterait le plus grand nombre de médailles de son histoire. Vous vous souviendrez que le Canada avait remporté 26 médailles à Vancouver, dont 14 d’or. Ce total était quasi inespéré. Les athlètes sont certainement mieux entraînés et mieux préparés qu’autrefois, mais examinons les résultats canadiens lors des plus récents Jeux olympiques d’hiver pour constater notre progression.

Jeux                        Or  Argent  Bronze  Total

Calgary 1988                 0         2         3             5
Albertville 1992            2         3         2              7
Lillehammer 1994        3         6         4            13
Nagano 1998                 6          5         4            15
Salt Lake City 2002     7          3         7            17
Turin 2006                    7        10         7            24
Vancouver 2010         14           7         5           26

Comment expliquer cette incroyable progression depuis Calgary soit un quart de siècle à peine? Nous sommes passés de cinq médailles à 26, un gain de plus de 500 %.

Comme je l’ai dit précédemment, les athlètes sont mieux entraînés et préparés qu’autrefois. Mais il y une autre explication dont on ne parle pas très souvent… c’est l’ajout de disciplines dans lesquelles peu de pays participent et dans lesquelles les Canadiens excellent.

Par exemple, lors des Jeux de Calgary, il n’y avait que deux épreuves de ski acrobatique (les bosses et les sauts) pour les hommes et les deux mêmes pour les femmes. Aujourd’hui le ski acrobatique compte au moins quatre épreuves pour les hommes (les bosses, les sauts, la demi-lune et le ski cross) et autant pour les femmes. En conséquence, le nombre de médailles est doublé. Et à Calgary, il n’y avait pas d’épreuves de planche à neige (snowboarding). Aujourd’hui, il y en a au moins trois pour les hommes (demi-lune, obstacles et snow-cross) et autant pour les femmes), ce qui représente 18 médailles supplémentaires à gagner. Autre exemple, à Calgary, le patinage de vitesse courte piste en était à sa première présence à titre de sport de démonstration… ce qui signifie que les médailles gagnées à Calgary ne sont pas incluses dans les résultats puisqu’il ne s’agissait pas d’un sport officiel… ce qu’il est devenu par la suite. Les épreuves y sont nombreuses, 500 mètres, 1000 mètres, 1500 mètres, 5000 mètres, 10 000 mètres (hommes seulement) ainsi que plusieurs relais. Des dizaines de médailles à gagner pour les hommes et les femmes… et les pays qui se les partagent ne sont pas très nombreux (Canada, Corée, Chine, Japon, États-Unis… et pas beaucoup d’autres.

Au hockey, sans doute le sport le plus prestigieux pour la majorité des Canadiens, il n’y qu’une seule médaille possible pour les hommes et une autre pour les femmes. Même chose pour le curling. Mais dans le patinage, si on additionne les épreuves courte piste avec les épreuves longue piste, il y a plus de 50 médailles à gagner.

Voilà qui explique en grande partie la progression des médailles gagnées par le Canada au cours des années : l’arrivée de nouveaux sports et de nouvelles épreuves… dans lesquelles le Canada doit absolument se distinguer pour bien paraître au classement des médailles.

Pour un, je crois qu’il sera impossible au Canada d’améliorer ses résultats de 2010.

À la prochaine…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s