Tell me!

J’ai oublié de vous dire que ma mère s’était aventurée dans la poésie en anglais. Elle a d’ailleurs noté que celui-ci est « mon premier poème en anglais » et elle l’a écrit le 9 mars 1985. Elle l’a dédié à deux de ses petites-filles, Lucie et Carol Ann. Qui prend mari prend pays! Mes deux nièces se sont mariées et ont déménagé en Colombie-Britannique; Lucie, en banlieue de Vancouver; Carol Ann, à Victoria (son mari était dans la marine canadienne et était basé là). Lucie y est toujours; Carol Ann habite en banlieue d’Halifax.

Sometimes I think of the past,
It makes me lonesome so fast,
If I could see where you are
But I know B.C. is far.

No doubt, my dear granddaughter,
You’ve grown up like the others.
You decided to follow
The man you love, this I know.

The future belongs to you
Life has always something new,
As long as you have a somebody
To share your joy; be happy!

We are all very lucky
To live in a large country.
You travelled from east to west,
Tell me, where is it the best?

Une réflexion sur “Tell me!

  1. En 1985, Internet n’était pas encore popularisé. Aujourd’hui, ta mère pourrait clavarder avec ses petites-filles et utiliser une camera web pour les voir. L’utilisation de la technologie moderne permet à un membre éloigné d’une famille de rester en contact beaucoup plus facilement maintenant. C’est une nette amélioration !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s