C’était inévitable… le complexe coûterait plus cher

Les contribuables se retrouvaient avec une facture sensiblement plus élevée que les 1 170 000 $ que le projet devait coûter. Comme le rapporte Le Carillon dans son édition du 22 février 1978 dans un texte sur l’ouverture des soumissions « le projet de construction d’un nouveau complexe sportif complet pour la ville de Hawkesbury, comprenant une piscine intérieure, une patinoire avec gradins pour plus de 1,000 personnes, une patinoire utilisable douze mois par année entourée d’une piste de jogging, une salle communautaire et tous les services de soutien, coûterait quelque $2,568,000 ». C’était le prix le plus bas pour le projet en entier et il provenait de la société Thomas Fuller Construction Co. d’Ottawa. Dans le cas d’un projet d’une seule patinoire, « soit le premier projet envisagé par les autorités municipales et pour lequel la Commission municipale de l’Ontario a déjà autorisé la ville de Hawkesbury à contracter une dette de $368,500 », la société Thomas Fuller demandait 2 118 000 $, alors que Sotramont Ontario Ltd, également d’Ottawa, demandait 2 100 188 $, montant inférieur à Fuller. Une seule firme locale, Sinclair Supply Co., de Vankleek Hill, demandait 2 598 000 $ pour le projet complet et 2 156 575 $ pour le projet approuvé, soit le deuxième plus bas soumissionnaire. Finalement, après une révision des soumissions par les ingénieurs-conseils, c’est Thomas Fuller qui obtenait le contrat. Il ne restait plus qu’à attendre le début officiel des travaux et l’inauguration éventuelle d’un nouveau complexe sportif complet quelque temps au début de 1979… Mais Fuller parlait d’octobre 1978.

* * *

Robert Cusson aurait bientôt 41 ans et sa réputation n’était plus à faire à Hawkesbury et dans la région. Il était né à Ottawa. En ce 3 mars 1978, il venait de perdre son droit de vote. Pourquoi? Parce que le ministre fédéral de la Justice venait de le nommer juge de la Cour de comté de Prescott-Russell. Il succédait au juge Omer H. Chartrand, qui venait de prendre sa retraite il y a quelques mois. Comme on peut le lire dans journal du 8 mars 1978, « Me Cusson ne peut plus pratiquer le droit depuis vendredi matin et il a également remis sa démission comme représentant de Hawkesbury au sein du Conseil d’éducation de Prescott-Russell et comme secrétaire-trésorier de l’Association libérale de Prescott-Russell. Il a également perdu son droit de vote. » Il avait été admis au Barreau de l’Ontario en 1962… Seize ans d’avocat à juge. « À Hawkesbury, le nouveau juge est bien connu pour avoir œuvré au sein du comité des loisirs de la ville, de la Jeune chambre – il est sénateur de la Jeune chambre internationale – du club Richelieu, de la Société d’aide à l’enfance, du Bureau des gouverneurs de l’Hôpital général, de la Commission scolaire de l’école secondaire, puis du Conseil d’éducation de Prescott-Russell, de l’organisation du club de hockey des Hawks. Il a également toujours été un militant très actif de l’Association libérale de Prescott-Russell, tant au niveau provincial que fédéral. » Il méritait pleinement son nouveau titre. Robert m’avait invité, à titre personnel, à son intronisation comme juge. Nos fils ont joué au hockey mineur ensemble. Tristement, il est décédé il y a quelques années.

* * *

Nous avions l’espace suffisant dans nos pages. « Soucieux de son rôle d’instrument communautaire, Le Carillon mettra de l’espace à la disposition des jeunes étudiants désireux de se procurer du travail pour la période estivale. La conjoncture économique actuelle fait en sorte qu’il sera sans doute extrêmement difficile pour les étudiants de se trouver du travail cet été. Afin de faciliter la tâche pour les jeunes, nous leur offrons, gratuitement, de les faire connaître aux employeurs et aux citoyens qui pourraient leur fournir du travail, ne serait-ce que sur une base temporaire. » L’initiative a été couronnée de succès. Dès avril 1978, nous avions une pleine page de noms d’étudiants qui cherchaient du travail. Et l’expérience s’est poursuivie ainsi tout l’été. Le titre? « Le coin du dépanneur ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s