Sept dollars d’essence, c’était trop cher

Nous savons qu’aujourd’hui, compte tenu du prix très élevé de l’essence à la pompe, que plusieurs sont tentés de faire le plein et de se sauver sans payer. Une telle tentation n’est pas récente et le prix de l’essence était aussi très élevé, toutes proportions gardées, au milieu des années 70. Dans Le Carillon du 2 novembre 1977, un court article est intitulé « Pour se sauver d’une facture de $7 ». Aujourd’hui, c’est à peine pour quelques kilomètres, mais il y a 35 ans, cette somme vous aurait quand même mené un peu plus loin. « Un gars et une fille ont été arrêtés à Pembroke, mardi, après avoir par deux fois pris de l’essence sans payer. Lundi soir, le couple s’est arrêté au garage Esso de St-Isidore, en bordure de l’autoroute 417, puis s’est sauvé après avoir pris pour $7 d’essence. Quelques heures plus tard, à Pembroke, ils répétaient le même geste, mais ils ont été pris en chasse, cette fois par la Sûreté provinciale de ce secteur. La poursuite à haute vitesse s’est soldée par une auto-patrouille complètement démolie, mais sans blessés. »

* * *

Un petit entrefilet anodin dans ma chronique du 2 novembre 1977 : « C’est notre député, Denis Ethier, qui a en quelque sorte inauguré la télédiffusion des débats des Communes, il y a deux semaines. Denis était interviewé par Jean-Marc Poliquin immédiatement avant la première télédiffusion en direct. » La télédiffusion des débats des Communes a éventuellement transformé les débats; les députés étaient maintenant des vedettes et ils voulaient attirer l’attention. Les insultes gratuites sont encore une bonne façon d’y arriver.

* * *

Une autre note retient mon attention dans cette même chronique : « La firme Whissell, de Whisseltown, paralysée par une grève depuis juin 1976, cherche effectivement des terrains pour s’établir dans la région de Hawkesbury. Aucune décision n’a encore été prise. » Whissell ne s’installera pas à Hawkesbury et la grève se prolongera pendant encore longtemps.

* * *

Ah non! Encore une! Dans l’édition du 9 novembre 1977 cette fois. « Le maire de Hawkesbury, M. Laurent Cayen et son épouse, ont été témoins d’un étrange événement jeudi soir. Ces derniers affirment avoir vu des lueurs dans le ciel, ressemblant à des explosions, au-dessus de L’Orignal. Selon Mme Cayen, ces lueurs se sont manifestées à deux reprises, vers 20 h 30. M. et Mme Cayen revenaient d’Ottawa, et étaient à quelques milles à l’est d’Alfred. La Sûreté provinciale de l’Ontario de Hawkesbury a dit ne pas avoir eu de rapports sur cet événement. On sait que depuis cinq à six mois, plusieurs objets volants non identifiés ont été signalés dans la région. » Et dire que nous publiions de telles nouvelles dans le journal! Mais elles faisaient toujours jaser.

* * *

Et quelques pages plus loin, un article sur « les nouveaux soins de psychiatrie » à l’Hôpital général de Hawkesbury et dans la région. Une subvention de 110 000 $ avait été accordée pour mettre sur pied une clinique psychiatrique dans Prescott et Russell. Rien à voir, bien sûr, avec les nombreuses « visions inexpliquées » que pouvait avoir la population!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s