Des jardins détruits… à cause d’une panne d’électricité

Un orage peut parfois causer des problèmes inhabituels. C’est ce qui s’est produit le 9 juillet 1974 et on en parle dans l’édition du 18 juillet du journal Le Carillon. La panne avait forcé une cessation complète des opérations à l’usine de la CIP. « C’est une panne d’électricité qui est à la source de la destruction complète ou partielle de plusieurs jardins potagers ou d’agrément dans le secteur ouest de Hawkesbury. » Pendant la panne de cinq heures, il y avait eu des émissions d’anhydride sulfureux plus élevées que normalement. Les résidents du secteur étaient habitués aux émanations « normales » mais pas à celles d’une telle intensité. Ce sont des milliers de dollars de dommages qui ont été rapportés cette fois. Plusieurs récoltes étaient irrécupérables. Il ne faut pas oublier que les jardins potagers étaient courants à cette époque. C’était sans oublier les odeurs nauséabondes qui découlaient de ces émissions inhabituelles. J’avais signé le reportage et j’avais pris de très nombreuses photos pour illustrer l’ampleur des dégâts.

* * *

André Boyer était propriétaire du journal Eastern Ontario Review, un hebdo de langue anglaise de Vankleek Hill, depuis 45 ans. Dans Le Carillon du 1er août 1974, nous apprenons qu’il vend son entreprise à ses deux fils, Jean-Paul et Bernard. Il était le propriétaire du Review depuis le 15 avril 1929. Les frères Boyer ont vendu le journal plusieurs années plus tard. Ils n’avaient pas eu la « flamme » de leur père.

* * *

Je ne me souviens pas du tout de cette chaîne de magasins qui en comptait 50. En cette mi-août de 1974, Walkers ouvre une succursale à Hawkesbury, au 210 de la rue Principale. Une sorte de magasin à rayons. Aucun souvenir.

* * *

Il en coûtera 2 250 200 $ pour construire le nouveau Foyer Prescott-Russell, à Hawkesbury. Le projet verra le jour au coin nord-ouest de l’intersection Spence et Cartier. Le Conseil des comtés unis en avait décidé ainsi, mais par un vote très serré de 11 contre 10. Le nouveau foyer aura 150 lits et le terrain sera acheté de la firme Hawkesbury Realty Ltd. Ce sont semble-t-il des pressions du gouvernement ontarien qui auraient favorisé Hawkesbury, parce qu’un plus grand nombre de services sont possibles dans un milieu urbain. Plusieurs membres du Conseil auraient préféré rénover et agrandir le Foyer situé à L’Orignal. Je reviendrai d’ailleurs sur cette question du Foyer à L’Orignal un peu plus tard. Une bonne histoire à raconter.

* * *

Ainsi, nous apprenons dans l’édition du 29 août 1974 que Jean Léveillé est le nouveau surintendant en chef du Conseil des écoles catholiques de Prescott et Russell. Il remplace Jacques Beauchemin. Il avait été le premier directeur général du nouveau Conseil des écoles séparées de Timmins de 1969 à 1971. J’en parle parce que Léveillé, Timmins et Foyer Prescott-Russell se rejoindront dans une future histoire à raconter.

2 réflexions sur “Des jardins détruits… à cause d’une panne d’électricité

  1. Contrairement à toi, Jean-Maurice, je me souviens très bien du magasin Walkers. J’y avais fait l’achat d’un de mes premiers sacs à main, sinon du premier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s