Appelez-le Monseigneur

« L’étudiant de 19 ans, Daniel Berniquez, de Hawkesbury, pense sérieusement depuis deux ans à orienter ses études en fonction de la prêtrise », peut-on lire dans l’édition du 31 décembre 1986 du journal Le Carillon. « Daniel éprouve le besoin de servir les autres. La grande foi de ses parents, Gérard et Thérèse Berniquez, et son travail à l’église St-Alphonse-de-Liguori depuis plus de sept ans, ont été des éléments favorables à sa vocation. (…) ‘J’ai encore un an d’étude en philosophie et quatre années de théologie à faire. J’espère que ces années me permettront de discerner ma vraie vocation avant le matin de mon ordination.’ » J’en conclus que toutes ces années n’ont pas été inutiles; Daniel est aujourd’hui prélat et vicaire épiscopal du diocèse d’Ottawa. On l’appelle Monseigneur et il est toujours aussi sympathique qu’à l’époque.

* * *

Toujours dans cette même édition du 31 décembre 1986 : « Un employé municipal n’oubliera pas de sitôt le jour où il aura pris sa retraite du Service de la voirie. Doris Myre venait à peine d’entreprendre sa dernière journée de travail, vendredi, et répétait simplement un geste routinier qu’il effectuait depuis tellement longtemps: partir déneiger les rues avec la souffleuse. Mais voilà qu’à une dizaine de pieds de la sortie du garage municipal, sa souffleuse a heurté un couvercle de trou d’homme et est restée coincée. Il a débarqué de sa machine, mais a perdu équilibre et son pied s’est retrouvé à proximité de l’hélice. Le bout métallique de sa bottine de sécurité a rapidement été sectionné par la souffleuse, mais M. Myre n’a pas été blessé. Ce qui ne l’a pas empêché de connaître la peur de sa vie, le jour même de sa retraite. Il va sans dire que l’occasion de se répètera pas. » Une raison de plus pour apprécier sa retraite.

* * *

Je parlais de lui dans ma chronique du 7 janvier 1987. « Notre ‘historien’ régional, Lucien Brault, est décédé samedi à l’âge de 82 ans. Ancien professeur d’histoire à l’Université d’Ottawa et au Collège militaire royal de Kingston, c’est lui qui avait rédigé l’histoire des comtés unis de Prescott et Russell en 1977. Il avait publié son premier livre, sur l’histoire de Gaspé, il y a plus de cinquante ans. »

* * *

Je l’avais embauché comme rédacteur sportif onze ans plus tôt. Dans ma chronique du 14 janvier 1987, j’annonce que Yvon ‘Togo’ Legault a été promu au poste de rédacteur en chef adjoint. Il continue évidemment son rôle de rédacteur sportif. Je commence à préparer le terrain…

* * *

La publicité était celle du ministère ontarien du Logement et elle était publiée dans le journal du 14 janvier 1987. « Le gouvernement de l’Ontario s’est engagé de façon particulière à assurer le financement de 3 000 nouveaux logements à but non lucratif destinés principalement aux personnes démunies. Ce programme s’adresse d’abord aux handicapés physiques et mentaux et aux personnes atteintes de troubles psychiatriques de même qu’aux femmes victimes de violence familiale, aux personnes sans foyer et aux autres citoyennes et citoyens socialement démunis. » Je dois avouer n’avoir aucune idée du succès qu’aura connu ce programme et si de tels logements avaient été aménagés dans Prescott et Russell puisque j’avais quitté le journal au moment où les projets auraient été approuvés et réalisés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s