Plusieurs anniversaires franco-ontariens en 1987

L’année 1987 marquerait le 40e anniversaire du journal Le Carillon, mais Paul-François Sylvestre, dont j’ai reproduit plusieurs textes dans mon blogue, rappelait à nos lecteurs, dans l’édition du 14 janvier 1987, que plusieurs autres anniversaires seraient soulignés au cours de l’année.

« Une nouvelle année commence et c’est l’occasion pour moi de vous signaler quelques anniversaires qu’on pourrait célébrer au cours des prochains douze moi. Certains touchent une région en particulier, d’autres concernent tout l’Ontario français, d’autres encore débordent notre frontière.

350e d’un patron, 300e d’un explorateur

Il y a trois siècles et demi, le 19 mars 1637, saint Joseph était choisi premier saint patron du Canada. Exactement cinquante ans plus tard, le 19 mars 1687, mourait René Robert Cavelier, sieur de La Salle. Un 300e anniversaire qu’il faudra sûrement souligner, d’autant plus qu’un village du Sud-Ouest porte son nom et qu’on doit à cet explorateur le toponyme ‘lac Sainte-Claire’.

Anniversaires religieux et scolaires

Deux siècles et demi passés, une des communautés religieuses les plus actives en Ontario voyait le jour; il s’agit des Sœurs Grises de la Croix (31 décembre 1737). Outre Ottawa et les environ, les filles de Mère d’Youville œuvreront de Windsor à Moosonee, en passant par les régions de Hamilton, Hawkesbury, Cornwall, Pembroke, Mattawa, Sudbury et Sault-Ste-Marie. En cette année 1987, il importe aussi de mentionner le bicentenaire de la naissance du premier évêque francophone de l’Ontario; Mgr Rémi Gaulin, de Kingston, naquit le 30 juin 1787. Au fil des ans, quarante autres prélats d’expression française suivirent ses traces en Ontario.

L’année dernière marquait le bicentenaire de la première école paroissiale en Ontario; en 1987, ce sera le 150e anniversaire de la première école française à Ottawa, alors appelée Bytown (note du blogueur : je n’ai pu trouver aucune référence au nom de cette première école). Elle ouvre ses portes le 6 septembre 1837, sous la direction de Zoé Masson. Une autre institution est fondée 20 ans plus tard, à Sandwich/Windsor; il s’agit du Collège de l’Assomption inauguré le 10 février 1837. Cette année marque aussi le 75e anniversaire de la bénédiction de la pierre angulaire du Collège du Sacré-Cœur, de Sudbury, le 25 août 1912.

Centenaires politiques

Le Sud-Ouest ontarien célèbre trois centenaires politiques en 1987 et l’un d’eux rejaillit sur toute la province puisqu’il s’agit de la nomination du premier sénateur franco-ontarien dans la personne du docteur Charles-Eusèbe Casgrain, de Windsor; il fait son entrée à la chambre haute le 9 janvier 1887. Le même mois naît Raymond Ducharme Morand, qui deviendra premier député fédéral francophone du Sud-Ouest. Puis, le 25 juillet de cette même année 1887, Paul Poisson voit le jour à Belle Rivière; il deviendra premier maire de Tecumseh, puis député et ministre provincial.

Triste 75e

Il y a 75 ans, en 1912, l’Ontario français vivait des heures dramatiques. C’est en effet le triste anniversaire du Règlement 17, annoncé le 13 avril par le premier ministre Whitney et entré en vigueur le lendemain de la Saint-Jean-Baptiste. Pendant quinze ans, l’enseignement du français en Ontario sera banni, sinon sévèrement limité. Pour combattre cette ignominie, Jules Tremblay fondera le journal La Justice, le 1er juin 1912.

On pourrait aussi souligner deux autres tristes événements, soit le 65e anniversaire de l’incendie de Haileybury et les environs, le 4 octobre 1922, et la mort de l’évêque de ce même endroit quelques mois plus tard, Mgr Élie-Anicet Latulipe, grand patriote et porte-parole des francophones catholiques de l’Ontario, s’éteint le 14 décembre 1922 à Cobalt.

Sudbury à l’honneur

Deux personnalités originaires de Sudbury célèbrent cette année leurs 60 ans. Ce fut le cas le 4 janvier pour Paul Desmarais, hommes d’affaires et président de Power Corporation. Et ce sera au tour de Mgr Roger Despaties le 12 avril prochain. Ce dernier, comme on le sait, fut évêque auxiliaire de Sault-Ste-Marie avant d’occuper son actuelle fonction épiscopale à Hearst.

Trois institutions sises à Sudbury seront en fête cette année. Ce sera le 45e anniversaire de la Société historique du Nouvel-Ontario, le 30 mars; le Centre franco-ontarien de folklore célébrera ses 35 ans le 5 février et l’Institut franco-ontarien aura 10 ans le 1er février.

Trois cinquantenaires

L’année 1987 nous rappelle le 50e anniversaire de la mort de deux grands Franco-Ontariens de la trempe de Mgr Latulipe. Il s’agit de Samuel Genest, mort le 26 avril 1937, et d’Alfred Longpré, décédé le 9 novembre suivant. Le premier fut président des écoles séparées d’Ottawa pendant dix-huit ans et le maître d’œuvre de la résistance au Règlement 17 à Ottawa; le second orchestra la résistance à Pembroke, autour de l’école libre dirigée par Jeanne Lajoie.

Cette année marque aussi le cinquantenaire de la fondation du Conseil de la Vie française en Amérique. Celui-ci décerne, entre autres, les prix Champlain (littérature) et Aurèle-Séguin (musique) chez les francophones hors Québec.

En communication

Ce sera sans doute fête à Hawkesbury le 20 novembre, du moins dans les bureaux de l’hebdomadaire Le Carillon, qui célébrera alors son 40e anniversaire de fondation. À Timmins, CFCL atteint 35 années de service, le poste de radio étant entré en ondes le 14 janvier 1952. (En passant, CHNO-Sudbury fut le premier poste bilingue de la province, diffusant dès le 24 juin 1947, soit exactement 40 ans passés.)

Deux autres anniversaires de plus récente date ne doivent pas être oubliés; il s’agit des 15 ans du journal Le Goût de vivre (Penetang) et des 10 ans du Journal de Cornwall.

Anniversaires culturels

Enfin, pour clore ce tour d’horizon de dates historiques, voici quelques anniversaires culturels. Il y a vingt ans, le 8 mai 1967, le premier ministre Robarts instituait une commission d’enquête sur la vie culturelle des Franco-Ontariens, présidée par Roger Saint-Denis. Elle devait donner naissance au Bureau franco-ontarien du Conseil des Arts de l’Ontario.

Cette année, Théâtre-Action fête ses 15 ans (7 mai); la Fédération des élèves du secondaire franco-ontarien aura 10 ans le 1er novembre, tout comme la Fédération culturelle des Canadiens-français (10 juillet). »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s