Duplate sait reconnaître ses bons employés

La société Pittsburgh Plate Glass Industries avait un programme par lequel elle rendait hommage à l’effort communautaire manifesté par ses employés à l’échelle de toutes ses usines. Dans Le Carillon du 13 juin 1981, on apprend que Gérard et Muriel Pilon, de Vankleek Hill, « ont été choisis les Citoyens canadiens de l’année 1981 ». Gérard est à l’emploi de Duplate Canada, à Hawkesbury, une filiale de Pittsburgh Plate Glass. Ils avaient eu droit à un séjour à Toronto et à Pittsburgh et avaient même « lancé la première balle de la joute de baseball entre les Pirates de Pittsburgh et les Dodgers de Los Angeles au stade Three Rivers de Pittsburgh ». L’honneur visait à reconnaître leur travail communautaire. « Au cours des quinze dernières années, M. et Mme Pilon ont accueilli plus de 200 enfants à problèmes émotifs dans leur foyer nourricier. Ils sont membres de l’Association des parents nourriciers depuis son existence et ont adopté une fillette de six ans souffrant de fibrose kystique. Ils doivent accueillir en adoption aussi sa sœur de sept ans, atteinte de la même maladie. De plus, ils ont collaboré à la mise en marche du Comptoir populaire, situé à Hawkesbury, magasin de vêtements et meubles usagés destinés surtout aux moins favorisés. » Un bel hommage!

* * *

« Les deux derniers pensionnaires de l’école Champlain, institut correctionnel relevant du ministère des Services sociaux et communautaires, ont quitté Alfred vendredi, mettant un terme à 54 années de réhabilitation de délinquants juvéniles. » Monique Castonguay raconte cette dernière journée dans le journal du 17 juin 1981. « La situation sur place est d’autant plus pénible pour ceux qui restent puisque plus d’une soixantaine d’employés, payés jusqu’au 14 août, doivent se trouver un autre emploi. » Une douzaine d’employés avaient trouvé du travail ailleurs, dont neuf au futur collège de technologie agricole et alimentaire. « De plus, le directeur de l’institution, M. Frank Szabadka, est transféré à Ottawa, au service de ComSoc, pour faire du travail de bureau, soit une démotion, nous a-t-il dit. » En 54 ans d’exploitation, l’école Champlain aura accueilli pas moins de 4 096 jeunes délinquants.

* * *

Les syndiqués d’Ivaco Rolling Mills n’avaient pas aimé la liste des vacances qui avait été affiché à l’usine. Ils ont donc déclenché une grève illégale et les lignes de piquetage ont ensuite été respectées par leurs confrères de l’usine voisine d’Eastern Steelcasting et par les sous-traitants qui se voyaient prendre un congé forcé de toute façon. Les 200 employés retourneront au travail une semaine plus tard. Les syndiqués d’Ivaco n’avaient jamais besoin de grandes excuses pour déclencher des grèves.

* * *

1981 était l’Année internationale des personnes handicapées et le Secrétariat de la province aux Affaires sociales écrit dans une publicité dans le journal du 20 juin 1981 qu’on « pense généralement que les personnes atteintes d’un handicap physique ou mental sont incapables de mener une vie active dans la société d’aujourd’hui ». La publicité se réfère à une vidéo préparée par l’occasion et que « parmi les 68 personnes qui ont participé à la réalisation, 42 ont un handicap physique ou mental, entre autres le réalisateur, le caméraman, la décoratrice et les menuisiers, l’électricité, la maquilleuse, l’ingénieur du son, le narrateur, plusieurs des musiciens, et même celui qui a composé la musique, car Beethoven était sourd ». Le slogan de la campagne : « Handi-capables ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s