Une mention honorable nationale pour un éditorial

J’avais oublié ce détail. Dans l’édition du 23 février 1977, un court entrefilet souligne les récents honneurs du journal Le Carillon au concours de l’Ontario Weekly Newspapers Association, une association anglophone il va sans dire. Nous méritions des prix quasiment chaque année, tant à l’OCNA qu’à la Canadian Weekly Newspapers Association, et nous étions fiers parce que les jurys étaient composés d’anglophones. Cette fois, toutes catégories confondues, le journal avait mérité une mention honorable dans la catégorie du meilleur éditorial. « Le prix du meilleur éditorial – un seul prix – est accordé au journal qui n’a pas hésité à soulever en éditorial un point important ou à prendre position sans avoir peur de rien. Le Carillon a obtenu sa mention honorable pour son éditorial exigeant la démission de l’ancien maire Philibert Proulx, qui, selon l’opinion du journal, avait perdu la confiance de la population. Les événements qui ont suivi ainsi que le résultat des élections municipales ont démontré que l’éditorial avait alors sa raison d’être. » J’avais été particulièrement fier puisque l’éditorial, évidemment, était en français.

* * *

Un autre détail oublié, cette fois dans le journal du 2 mars 1977. J’avais placé l’encadré à la une et le titre se lisait : « La restructuration des comtés – Des anglophones parlent d’irréalisme ». Il ne fallait pas s’en surprendre, bien qu’un nom qui semble francophone se trouve en référence.

« Des citoyens anglophones de la région trouvent irréalistes les suggestions voulant que l’on s’attache à conserver la culture canadienne-française dans Prescott-Russell, dans le cadre de la restructuration. Dans une lettre au quotidien The Citizen d’Ottawa, publiée lundi, MM. et Mmes A. Robert Todd, B. Prescott, R. Kozak, G. Young et Pierre LeVasseur, de Hawkesbury, soutiennent que l’étude sur la restructuration des comtés par le commissaire Goldyn Sunderland n’apportera aucune recommandation réaliste pour les citoyens concernés. Rappelant que les comtés subissent certains changements ethniques à cause des nouvelles subdivisions résidentielles, les dix signataires affirment qu’il est irréaliste de suggérer d’imposer et de maintenir artificiellement une culture particulière. Le groupe se demande même de quelle façon la culture française ou anglaise est reliée à l’amélioration de l’administration des comtés et à l’amélioration de l’économie du territoire. Selon la lettre du groupe anglophone, un bon gouvernement réaliste devrait s’attarder davantage à dépenser sagement les deniers publics, ce qui ne semble pas avoir été fait pour l’étude de la restructuration à leur avis. »

Tristement, il s’en trouve encore énormément dans Prescott et Russell qui pensent comme ça.

* * *

Une publicité intéressante dans le journal du 16 février 1977. Thériault Électronique annonce la plus récente nouveauté… « Le magnétoscope à cassette Betamax vous permet de regarder le match en même temps qu’il enregistre le film… avec sa minuterie réglable, il enregistre vos émissions favorites même quand vous êtes sortis. » Ce qu’il en coûtait? « Seulement $1,495.95. Prix de détail suggéré $1745.95. » C’était bien avant le PVR et, bien sûr, la technologie de Sony n’allait pas survivre à la concurrence d’un format rival… le VHS… inventé par Philips et JVC, qui est aussi en train de disparaître en 2012… si ce n’est déjà fait.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s