Vins à moins de 20 $ – Les suggestions d’Alain

par Alain Guilbert

Voici donc quelques vins intéressants dans la fourchette de 20 $ (ce qui demeure un prix très raisonnable pour une « bonne bouteille » :

Dans les blancs, mon coup de cœur va pour les Saint-Bris… Vous ne connaissez pas? Les Saint-Bris sont des vins blancs de Bourgogne fabriqués uniquement avec du sauvignon blanc dans la région d’Auxerre. Ces sont les seuls Bourgogne blancs qui sont fabriqués avec du sauvignon … et il n’y a qu’une trentaine de producteurs dans le village de Saint-Bris, dont William Fèvre, Goinot, Bailly-Lapierre et la Chablisienne, les quelques producteurs qui en produisent suffisamment pour l’exporter. Ces vins ne se trouvent pas très souvent sur les tablettes de la SAQ et encore moins souvent sur celles de la LCBO. Si vous en voyez, côté Québec ou côté Ontario (les prix peuvent varier légèrement d’un côté ou de l’autre… et s’inscrivent dans une fourchette de 16 $ à 22 $, le tout en fonction du producteur, ne ratez pas l’occasion de les essayer). Si vous en trouvez lors d’une visite à la SAQ ou à LCBO, n’hésitez pas… et achetez-les. Ils se servent frais (aux environs de 13 degrés C) et sont délicieux comme apéritifs, tout comme ils accompagnent très bien les poissons et les fruits de mer.

À noter que la Nouvelle-Zélande produit aussi de bons sauvignons blancs à des prix plutôt doux, entre 15 $ et 18 $ environ. La plus grande qualité de ces vins de Nouvelle-Zélande est leur acidité.

J’aime bien aussi les Chablis, qui sont assez près des Sauvignons blancs, mais plus faciles à trouver autant à la LCBO qu’à la SAQ. Par exemple le Petit Chablis de Bouchard, Père & Fils, est délicieux (19,95 $ à la LCBO) de même que le Chablis Drouhin-Vaudon et le Chablis William Fèvre (eux aussi à 19,95 $ à la LCBO).

Un autre passe-partout dans les vins blancs, c’est le Riesling, qui demeure le meilleur cépage de l’Alsace. La plupart des producteurs alsaciens offrent des Rieslings… ils sont presque tous aussi bons les uns que les autres. Mon préféré est le Riesling Réserve de Willm à 15,95 $ la bouteille (prix de la LCBO).

Dans les rouges à « bon petit prix » (soit à moins de 20 $ la bouteille), je vous suggère de tourner vos yeux vers la section Italie (tant à la SAQ qu’à la LCBO). Souvenez-vous d’une chose toutefois au sujet des Chiantis. Les Chiantis à appellation Chianti seulement ne sont généralement pas très bons. Cela me fait penser aux Beaujolais… les appellations « Beaujolais » ne sont généralement pas très bonnes. Les « bons Beaujolais » proviennent des Beaujolais-Villages… il y en a 10 seulement. Leurs noms : Fleurie, St-Amour, Julenias, Chenas, Moulin-à-Vent, Chiroubles, Morgon, Régnié, Côte de Brouilly et Brouilly. On en trouve autant au Québec qu’en Ontario. Ils se vendent presque tous sous la barre de 20 $. Les deux meilleurs, à mon avis, sont le Moulin-à-Vent et le Morgon. Tous deux peuvent se garder quelques années (pas trop cependant). Attention toutefois… il y a plusieurs producteurs de chacune de ces appellations… et certains sont bien meilleurs que d’autres.

Donc, pour revenir aux vins de Chianti, les bons doivent être des Chianti Classico ou même des Chianti Classico Riserva. Ces derniers ont été conservés en barils (ou en bouteilles) plus de deux ans (comme les bons Bordeaux) avant d’être mis sur le marché. Le Chianti Classico ou le Chianti Classico Riserva opère sur le modèle de la Bourgogne. Il y a plusieurs producteurs qui se partagent des parties d’un même clos; donc, la qualité et le goût de ces vins varient selon la personne ou l’entreprise qui le fait. Parmi les bons producteurs de Chianti classique, il y a Antinori, Castellare, Fontodi, Isole, Monsanto, Poggio, Ruffino, San Felice, Volpaia, et d’autres.

Du côté des Bordeaux, un incontournable qu’on retrouve tant sur les tablettes de la SAQ que de la LCBO est le Merlot produit par Christian Moueix. Il se vend 14,95 $ à la LCBO et guère plus cher du côté du Québec. Rapport qualité-prix, c’est ce que je connais de mieux. Attention: Christian Moueix produit aussi un Pomerol et un Saint-Émilion génériques. Ils sont tous les deux très bons… mais tous deux un peu au-dessus de 20 $.

Christian Moueix est le fils de Jean-Pierre qui produit le Château Pétrus… considéré par la plupart des experts comme l’un des trois ou quatre plus grands vins au monde (sinon le plus grand). Imaginez que si quelqu’un peut produire le meilleur vin au monde avec des raisins de grande qualité, il peut aussi produire de super petits vins avec des raisins d’un niveau légèrement inférieur.

Vous pouvez aussi essayer le Pomerol et le Saint-Émilion… vous les adorerez même s’ils sont légèrement plus dispendieux que le Merlot. Mais rapport qualité-prix, rien ne bat le Merlot Christian Moueix.

Enfin, je ne peux résister à la tentation de vous suggérer un ou deux vins canadiens, même s’ils sont au-delà du prix de 20 $. Si vous recevez des amis « étrangers », des Français particulièrement, faites leur goûter le Osooyos-Larose, un cabernet sauvignon produit dans la vallée de l’Okanagan (Colombie-Britannique), un vin qui se compare facilement à de très bons Bordeaux. Vos amis Français, si vous leur faites goûter l’Osooyos-Larose « à l’aveugle » seront convaincus qu’ils goûtent un « grand Bordeaux ».

Du côté de la péninsule du Niagara (Ontario), on produit de l’excellent Pinot noir, particulièrement le Clos Jordanne. Il en existe quatre ou cinq différents dont les prix varient entre 30 $ et 70 $. Ils sont tous très bons… et n’hésitez pas à acheter celui à 30 $; il est aussi bon que tous les autres qui se vendent plus cher. Pascal Marchand, qui a été le premier maître de chai québécois à produire du vin en France (le Pommard du Clos des Epeneaux du comte Armand), l’un des meilleurs vins de Pommard à l’époque, puis qui a travaillé chez l’un des plus grands producteurs de Bourgogne, Jean-Claude Boisset, où il a créé la collection la Rougeraie, a fabriqué les premiers Clos Jordanne. On les trouve facilement en Ontario et à l’occasion au Québec.

Tout cela pour vous dire qu’il n’est pas nécessaire de dépenser des fortunes pour boire du bon vin!

Une réflexion sur “Vins à moins de 20 $ – Les suggestions d’Alain

  1. J’ai grand plaisir à lire ce billet sur le vin. Justement, lorsque j’habitais en Italie, j’ai appris qu’il y a 16 000 étiquettes de vins. Beaucoup pour un seul pays et beaucoup de variété de région en région.
    Moi, j’aime bien les vins de Sicile, de Sardaigne et des Marches. Je dirais même que je préfère maintenant les vins italiens aux vins français. Il y a aussi les vins blancs d’Autriche qui sont très bons. Vous avez raison de dire qu’une bonne bouteille ne coûte pas cher nécessairement, c’est une question de développer le goût.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s