De brèves anecdotes de l’été 1985

Après le départ de Monique, une nouvelle recrue arrive au service de nouvelles, Sylvie Gauvreau, de Ste-Cécile-de-Masham, une bachelière en communication de l’Université d’Ottawa. Je dois avouer n’avoir aucun souvenir d’elle; elle n’a pas dû rester longtemps à notre service. J’en parle dans ma chronique du journal Le Carillon du 24 juillet 1985. Dans cette même chronique, j’avais signalé qu’une stagiaire en journalisme passait un deuxième été avec nous. Dianne Paquette était étudiante en communications à l’Université d’Ottawa. Elle rejoindra la salle de rédaction du journal quelques années plus tard pour ensuite passer au journal Le Droit jusqu’à il y a quelques années.

* * *

J’ose affirmer que tous les citoyens de Hawkesbury avaient rencontré leur greffier municipal Jean-Baptiste Cuillerier au moins une fois pendant sa longue carrière à ce poste. Lorsqu’il prendrait sa retraite le 26 novembre suivant, après les élections municipales, il serait remplacé par le trésorier municipal Jean-Jacques Poulin, lui-même employé municipal depuis 20 ans. Comme journaliste, je côtoyais les deux depuis justement 20 ans.

* * *

La nouvelle clinique Trillium ouvre ses portes au 1040 rue Ghislain, juste de l’autre côté du nouvel Hôpital général de Hawkesbury et la région. En plus des bureaux des professionnels de la santé, les docteurs Jean Fairfield, Jacques Bergevin, François Théorêt (alors mon médecin de famille) et Lowesha Kapijimpanga, les clients y trouvent aussi une pharmacie, celle de Lise St-Denis. Il y avait aussi les médecins Arnold, Borduas, Caron et Therrien. Neuf spécialistes y venaient comme consultants de façon régulière. L’édifice est toujours là et a toujours la même vocation.

* * *

Les locataires étaient contents, mais pas les propriétaires. « La nouvelle loi sur la révision des loyers prévue par le gouvernement de l’Ontario signifie que les responsabilités des propriétaires et des locataires seront modifiées avec effet rétroactif au 1er août 1985. » La publicité est dans le journal du 21 août. « À compter de ce jour, une ligne directrice de la révision des loyers de 4 % s’appliquera à la plupart des immeubles d’appartements, aux maisons jardins de locations, aux duplex, aux logis en copropriété et aux logements individuels tels que les maisons. (…) Jusqu’au 1er août 1985, une ligne directrice permettant une hausse de 6 p. 100 des loyers s’appliquait à la plupart des logements locatifs privés, sauf dans les cas d’unités habitées après 1975 et certaines unités louées à 750 $ par mois ou plus. »

* * *

Une autre longue grève prend fin. « Une entente est intervenue vendredi entre le local 495 du Syndicat des employés unis du textile et l’usine Dominion Textile de Hawkesbury, mettant ainsi fin à près de quatre mois de grève. » Les détails dans le journal du 28 août 1985.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s