Des vacances de Noël gâchées

L’ingénieur George Scott était un sympathique bonhomme qui venait souvent nous voir au journal et qui avait toujours de bonnes anecdotes pour nous. « George Scott est un ingénieur à la retraite, spécialisé dans l’industrie de l’aluminium. Il est citoyen de Hawkesbury depuis quelques années et actif au sein de quelques organismes communautaires. » Dans Le Carillon du 10 janvier 1979, je raconte que « les vacances de Noël auront toujours une signification particulière dans sa vie, puisqu’elles auront été reliées aux troubles qui secouent l’Iran ». La compagnie Reynolds International, de Richmond, en Virginie (É.-U.), avait retenu ses services comme ingénieur-conseil spécial auprès de l’Iranian Aluminum Company.

« Le travail de M. Scott consistait à surveiller des travaux d’expansion de la compagnie à Araq, une ville située dans les environs de Téhéran, la capitale iranienne secouée depuis quelques mois et plus intensément depuis quelques semaines, par des conflits internes majeurs.

M. Scott se souvient d’ailleurs très bien des premières échauffourées, début novembre, alors qu’il habitait à l’hôtel Royal Gardens de Téhéran. Il a rapporté des diapositives montrant des mécontents brûlant des meubles et détruisant des pancartes, avec l’armée observant attentivement. C’est le 6 novembre que le Shah imposait la loi martiale dans son pays.

Les conflits ont augmenté en importance et les ressortissants étrangers ont été obligés, dernièrement, de quitter le pays. M. Scott, en vacances au Canada pour Noël, devait reprendre son poste en Iran après les Fêtes, mais son départ a été retardé indéfiniment. Cette semaine, M. Scott était au siège social de la Reynolds, en Virginie, où il aidait à réviser le projet et la participation de la compagnie. La date de son retour en Iran est indéterminée.

Quant aux problèmes iraniens, M. Scott affirme qu’il est très difficile pour un étranger de comprendre réellement les causes réelles du conflit, un mélanger de religion et de politique, avec les pétrodollars en arrière-plan. »

George Scott, un ancien pilote de la RCAF pendant la Deuxième Guerre, était déménagé à Ottawa éventuellement. J’ai perdu trace de lui, mais je tiens pour acquis qu’il est décédé depuis longtemps.

* * *

J’avais fait référence à une recommandation des experts-conseils de Price Waterhouse à l’effet qu’au sein d’une administration municipale, la politique doit être aux politiciens et que l’administration doit être aux administrateurs. Le conseiller André Tessier l’avait rappelé dans le cadre d’un débat sur le « renvoi » de l’administrateur en chef Raymond Lacroix au poste de commissaire industriel de la ville. Il en est question dans le journal du 17 janvier 1979. C’est le conseiller Claude Demers qui avait « proposé que l’administrateur Lacroix soit nommé commissaire industriel à plein temps, ceci au même salaire qu’il bénéficie présentement ». Demers n’avait pas caché son jeu et ses convictions qu’il pouvait faire mieux que tout le monde. « L’administrateur, à cause de sa personnalité, éprouve de la difficulté à s’acquitter de sa tâche: premièrement, être exigeant et voir, sans fléchir, à ce que chaque chef de département opère le plus efficacement et économiquement; deuxièmement, négocier un contrat avec le personnel syndiqué et faire des recommandations au conseil concernant le personnel non syndiqué. Il croit que le Conseil actuel peut s’acquitter de ces deux tâches. » Tout l’argent versé à Price Waterhouse l’avait été manifestement pour rien.

Mais comme on peut le lire dans Le Carillon du 24 janvier 1979, « les membres du Conseil municipal de Hawkesbury ont démontré leur confiance en l’administrateur en chef Raymond Lacroix par un vote de 7-1 pris mercredi soir dernier, lors d’une réunion spéciale à huis clos. Seul le conseiller Claude Demers a voté contre ce vote de confiance envers M. Lacroix. » Personnellement, je n’avais aucune inquiétude pour l’avenir de Raymond Lacroix, un gars compétent à mes yeux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s