Le précurseur du Festival Franco?

Les Québécois avaient leur « Superfrancofête », dorénavant les Franco-Ontariens auront leur « Fête-Ontario ». Comme le rapporte Le Carillon du 18 mai 1977, « c’est le projet que prépare présentement l’Association canadienne-française de l’Ontario, secteur de Cornwall. Cette manifestation se déroulera du 24 au 28 août prochain à Cornwall. » Cette « grande première » visait « à rapprocher les Franco-Ontariens afin de se faire connaître auprès de la population anglophone de la province. Si tout va comme l’espère l’ACFO, des gens de toutes les régions francophones de l’Ontario seront au rendez-vous. » Évidemment, c’était bien avant l’existence du Festival franco-ontarien qui visait les mêmes objectifs, en quelque sorte.

* * *

L’élection provinciale du 9 juin dans Prescott-Russell ne sera pas tellement compliquée, ni excitante. Le député conservateur sortant Albert Bélanger sera encore là et ses adversaires seront le libéral Philibert Proulx et le néo-démocrate Joseph-Ernest Cheff. Pour cette élection-là, il suffisait donc de choisir le candidat du moindre mal. Je n’avais pas l’occasion de lui faire trop de remontrances pour l’affaire Saputo étant donné que recommander Proulx n’aurait pas été une option. Et Cheff n’était pas le meilleur candidat. J’y reviens.

* * *

« Tous pour un complexe, un complexe pour tous » était le slogan de la campagne de souscription pour un nouveau complexe sportif et l’objectif avait été fixé à un demi-million de dollars. Le Carillon du 1er juin 1977 explique que la campagne est officiellement lancée par le maire Laurent Cayen.

* * *

Le juge de la Cour des comtés, à L’Orignal, Omer-H. Chartrand, occupait son poste depuis 16 ans et il avait décidé qu’il était temps de prendre sa retraite. Il en question dans le journal du 1er juin 1977. Chartrand avait décidé de quitter son poste en juillet. « J’ai tenté au cours de mon mandat d’expédier les procédures le plus possible parce que je réalise que le temps des avocats est précieux. J’ai souvent rendu mes verdicts sur-le-champ pour éviter une nouvelle apparition en Cour et j’ai souvent été critiqué pour ce geste. Toutefois, j’estime avoir rendu de grands services à la communauté. »

* * *

Jusque-là, les jeunes hockeyeurs jouaient sans protection du visage. « Le port du protecteur facial sera obligatoire pour tous les joueurs des équipes mineures de hockey du Canada aussitôt que l’Association canadienne de normalisation aura donné son approbation à un modèle précis. » Un vice-président de l’Association canadienne de hockey amateur avait mentionné « que 41 joueurs ont perdu la vue suite à des accidents subis lors de matchs de hockey cette saison, tandis que 57 joueurs sont devenus aveugles après des accidents semblables, l’année précédente. » De tels accidents sont extrêmement rares au hockey mineur depuis cette décision.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s