Un nouveau conseil consultatif des affaires franco-ontariennes

Le gouvernement provincial s’intéresse aux Franco-Ontariens un peu plus. On peut lire dans l’édition du 10 octobre 1974 du journal Le Carillon qu’Omer Deslauriers (né à Hawkesbury) présidera le nouveau Conseil consultatif des affaires des Franco-Ontariens, dont la création a été annoncée par le ministre des Collèges et Universités, James Auld. « Le conseil renseignera le ministre sur les questions qui relèvent de son ministère et qui touchent les Franco-Ontariens. » Un effort parmi tant d’autres…

* * *

Fernand Guindon avait démissionné comme député provincial de Stormont pour tenter sa chance aux élections fédérales du 8 juillet, qu’il avait perdues aux mains du maire de Cornwall, Edward Lumley. Il fallait bien sûr une élection complémentaire pour le remplacer. Comme le rapporte Le Carillon du 24 octobre 1974, les électeurs préfèrent le néo-démocrate George Samis à ses adversaires le conservateur Guy Léger et le libéral Paul Rouleau, sans oublier le créditiste Alcide Hamelin. Vous aurez remarqué la prédominance des noms francophones.

* * *

IKO Industries Limited, « une usine de fabrication de produits servant à la construction de toitures, s’installera dans le parc industriel de Hawkesbury, à l’angle nord-est des rues Cameron et Spence ». La nouvelle est publiée dans l’édition du 31 octobre 1974. « Elle doit commencer ses opérations à l’automne de 1975… et commencera avec 75 employés permanents. » IKO exploite déjà des usines à Brampton, en Ontario, et à Calgary, en Alberta. IKO est toujours là et a pris de l’expansion avec les années. Ses produits sont vendus un peu partout.

* * *

Contexte du temps :

Articles publicitaires vantant les mérites de la Buick Apollo, de la Buick Skylark, de la Buick Skyhawk, de la Chevrolet Nova, de la Chevrolet Caprice, de la Pontiac Astre, de la Pontiac Grand Ville Brougham et de la Pontiac Safari… sans oublier la Gran Fury de Plymouth. – Nick TV annonce des syntoniseurs-amplificateurs Telefunken, le nec plus ultra à cette époque. – Les raisins rouges se vendent un dollar pour trois livres à l’IGA Lapointe. – L’album « Live in Memphis » d’Elvis Presley est offert à 5,77 $ chez Walkers. – Le Centre des données fiscales est à la recherche de centaines de personnes qui recevront une formation de mécanographes pour le traitement des déclarations d’impôt 1975. C’est écrit comme ça dans la publicité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s