Pas d’expansion sans annexion – OK… mais!

Il suffisait d’invoquer un projet d’annexion pour que les politiciens régionaux lèvent les boucliers. Comme on peut le lire à la une du journal Le Carillon du 16 août 1978, « les autorités municipales de la ville de Hawkesbury ont demandé à la Commission municipale de l’Ontario l’autorisation d’annexer une importante parcelle de terrain, dans le canton de Hawkesbury-Ouest, afin de permettre l’implantation à Hawkesbury d’une importante industrie ». Le Conseil en avait décidé ainsi parce qu’il avait été « informé que la majorité des membres du Conseil de Hawkesbury-Ouest sont opposés à une telle annexion ».

« La situation découle du fait qu’une société industrielle voudrait bien s’établir à Hawkesbury, mais qu’il y n’y a pas en ville un terrain de 55 acres, ni de propriété publique ni de propriété privée, inutilisée. Un tel terrain est disponible immédiatement à l’est des limites de la ville, voisin de la compagnie Amoco Fabrics (Patchogue). (…) Le terrain est proche du chemin de fer (la nouvelle industrie parle d’une circulation de 150 wagons par jour) et du réservoir d’eau (la compagnie a besoin de 100 gallons à la minute au moins). (…) La nouvelle industrie, hautement spécialisée, embaucherait de 250 à 300 employés dès sa mise en opérations, avec une possibilité d’accroître les effectifs à 500 employés moins de deux ans plus tard. (…) À Hawkesbury, on s’inquiétait de la réticence de Hawkesbury-Ouest parce que la compagnie en question ferait face à d’importantes pressions du gouvernement provincial pour qu’elle s’implante plutôt à Smiths Falls, où une usine de la RCA doit fermer ses portes bientôt. L’industrie préférerait s’installer à Hawkesbury. » Le débat serait houleux et les échanges virulents, mais la ville de Hawkesbury gagnerait éventuellement son point… le terrain, après tout, était la propriété de la famille Siversky et du Dr Royal Kirby; les deux n’allaient pas laisser passer une telle occasion. » J’y reviendrai.

* * *

« Tous les moniteurs d’Expérience 78 de l’école Jean-Vanier remercient les clubs sociaux, les associations diverses et les particuliers de leur coopération dans le but de divertir 24 jeunes, handicapés physiques et handicapés mentaux. » On peut lire leur lettre dans le journal du 16 août 1978 et parmi les signataires de la lettre, on remarque le seul moniteur masculin, Robert Hartley. Oui, celui-là!

* * *

Il y a toujours eu des « crises » de santé au fil des années. Comme on peut le lire dans le journal du 16 août 1978, « quatre cas de polio paralytique ont été confirmés la semaine dernière, et un cas de polio non paralytique a été vérifié à Norwich dans le comté d’Oxford. De plus, une centaine de personnes ont été mises en quarantaine. » Il n’en fallait pas plus pour que l’Unité sanitaire régionale (le Bureau de santé aujourd’hui) organise des cliniques de vaccin contre la polio dans Glengarry, Prescott et Russell. « Le ministère de la Santé révèle que les personnes de plus de 30 ans courant un faible risque à cause de l’immunisation des années 50. »

* * *

C’était dans le temps où les Canadiens étaient souvent champions. « Les détenteurs de la Coupe Stanley, les puissants Canadiens de Montréal, disputeront une partie de balle-molle contre une équipe d’étoiles de Lachute au parc Richelieu de cet endroit, à 20 heures, mardi prochain. Plusieurs gros noms du Bleu, Blanc, Rouge ont déjà confirmé leur présence à cette joute. Les Guy Lafleur, Jacques Lemaire, Michel « Bunny » Larocque, Gilles Lupien, Pierre Bouchard et Pierre Mondou seront sur les lieux. » Le journaliste Yvon Legault en parle dans l’édition du 16 août 1978.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s