Revue franco-ontarienne de 1984

Paul-François Sylvestre, comme vous l’aurez constaté, se retrouvait souvent dans les pages du journal Le Carillon. J’aimais bien ce qu’il nous soumettait; des textes toujours pertinents sur nous, les Franco-Ontariens. Pour l’édition du 26 décembre 1984, il avait pondu une « revue franco-ontarienne » des événements de l’année écoulée. Il faut préciser que ces années-là ont été favorables à la progression de la francophonie ontarienne. Voici donc ce texte, pour votre bon plaisir :

Inaugurée sous l’emprise d’un Orson Welles, 1984 aura en effet été une année pleine de bouleversements, pleine de surprises aussi. Pour les Franco-Ontariens, l’année qui s’achève demeure sans doute une de bon cru. En voici les faits saillants.

Janvier

1er – M. Clément Sauté succède à Don Stevenson en tant que coordonnateur provincial des services en français. Il est le premier francophone à occuper ce poste.

8 – TVOntario commence une série de treize émissions intitulée « Les Ontariens » et « C’est demain la veille » (reprise et traduction à l’automne).

12 – La ministre des Affaires civiques et culturelles nomme une coordonnatrice des services de bibliothèque en français pour l’Ontario, dans la personne de Mme Joanne Cournoyer-Farley, anciennement de la Bibliothèque nationale du Canada.

16 – Les Franco-Ontariens plaident leur cause en Cour d’appel. La Loi sur l’éducation est-elle incompatible avec la Charte canadienne des droits?

18 – Deux finissants de l’école secondaire Charlebois, Daniel Roy et Jean-François Deschênes, remportent le concours national qui leur permettra de voir réaliser une expérience de leur cru à bord de la navette spatiale, soit la fabrication de miroirs optiques de qualité supérieure.

Février

9 – L’hebdomadaire « L’Écluse du Niagara » ferme ses portes.

26 – Inauguration de la Librairie du Sud-Ouest, à LaSalle-Windsor; c’est la seule institution du genre à l’ouest de Toronto.

Mars

27 – Victoire! Le conseil scolaire de Michipicoten accepte de créer une unité de langue française à l’école secondaire de Wawa.

29 – Félicitations! Le Centre franco-ontarien de ressources pédagogiques célèbre son dixième anniversaire : tournée provinciale, lancement de l’ « agenda historique de l’Ontario français », spectacle portant sur Jeanne Lajoie, etc.

Avril

9 – Son honneur Paul R. Bélanger, d’Ottawa, est nommé juge titulaire de la cour provinciale; il est le premier francophone à occuper un tel poste.

17 – Le ministre Thomas Wells dépose un amendement garantissant l’accès en français aux services sociaux.

24 – Le projet de loi no 100, qui rend le français officiel dans les cours ontariennes, est adopté en dernière lecture.

Mai

4 – Éric Demers, de l’école secondaire Charlebois, est proclamé lauréat du troisième concours annuel de français pour les élèves de la 12e année.

12 – Fondation du Regroupement ontarien des journalistes de langue française.

14 – Le gouvernement met sur pied un Comité consultatif sur les services de bibliothèque en français.

15 – Le Dr Antoine D’Iorio est nommé recteur de l’Université d’Ottawa.

30 – Le premier ministre annonce que Mme Gisèle Lalonde deviendra présidente du Conseil des affaires franco-ontariennes.

Juin

3 – Centenaire de l’arrivée des Dominicains en Ontario.

12 – Le gouvernement ontarien étend le financement des écoles séparées jusqu’à la 13e année.

13 – Le premier ministre Davis répond à Trudeau et refuse une fois de plus de rendre sa province bilingue.

26 – Victoire! La Cour d’appel de l’Ontario rend un jugement accordant aux Franco-Ontariens le droit absolu d’être éduqué dans leur langue et leur ouvrant la porte à une gestion exclusive de leurs institutions scolaires.

29 – Accord Ottawa-Toronto sur le financement de l’enseignement du français, langue première et seconde (137 millions $ en trois ans).

Juillet-août

La campagne électorale donne lieu à quelques démissions; ainsi, Albert Roy et Don Boudria quittent la scène provinciale pour tenter leur chance dans l’arène fédérale. Le chef conservateur, pour sa part, trouve anormal que les Franco-Ontariens ne bénéficient pas des mêmes droits que les Anglo-Québécois; il se dit prêt à faire « amicalement, mais fermement pression » sur Bill Davis pour corriger la situation…!

Septembre

19 – Le pape est en Ontario et l’Association canadienne-française de l’Ontario lui offre un souvenir franco-ontarien, soir « Les communautés religieuses en Ontario français », par P.-F. Sylvestre.

23 – Le projet de Centre artistique Guigues est finalement accepté, après deux ans de négociations avec la Commission des écoles séparées d’Ottawa.

30 – L’ACFO tient sa XXXVe assemblée générale à Niagara Falls, adopte un plan global de développement et élit Serge Plouffe à la présidence.

Octobre

1er – Pas moins de 55 p. cent des Vanierois se prononcent en faveur de la fusion avec la ville d’Ottawa lors d’un plébiscite où 30 p. cent des résidents se rendent aux urnes.

8 – L’honorable William Grenville Davis annonce qu’il se retire de la vie politique… sans auparavant donner à sa province un statut bilingue.

Novembre

13 – Le ministre de la Santé dépose une série d’amendements visant à donner des services de santé en français.

29 – Une somme de 370 000 $ sera investie dans un nouveau programme visant à rendre les services de bibliothèque en français plus accessibles aux Franco-Ontariens.

Décembre

1er – L’ACFO rend hommage à quatre personnalités de l’Ontario français, aujourd’hui disparues : M. Séraphin Marion, Mme Rose-Alma Sauvé-Boult, le Frère Jacques Faucher et M. Louis Charbonneau.

6 – Queen’s Park adopte, en deuxième lecture, la version finale du projet de loi garantissant le droit à l’éducation en français.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s