Bang! Bang! Pour grands enfants

« Que les nostalgiques qui croient que tous les jeux d’adultes sont bien monotones à comparer aux trépidants jeux de cowboys de leur enfance se ravisent. Terre-Aventure, une association d’Ottawa organise depuis deux semaines sur un terrain de Grenville des batailles armées simulées dignes des meilleurs films de guerre. » Le journaliste Yves Rouleau raconte cette histoire dans Le Carillon du 27 avril 1983. « La clé du jeu est d’aller descendre le drapeau du groupe adverse avant que celui-ci ait pu le faire. Les deux ‘armées’ comptent ordinairement 10 soldats chacune. Tous les participants sont armés de fusils à capsules de peinture et évoluent sur un terrain délimité. Le jeu est tout nouveau dans la région. Cependant, il est déjà très populaire aux États-Unis, sous le nom de National Survival Game. » Aujourd’hui, de tels jeux de guerre sont offerts un peu partout, dont dans la région d’Embrun-Limoges entre autres, et il existe une version « laser » encore plus populaire parce que moins exigeante.

* * *

Un entrefilet dans ma chronique du 27 avril 1983. « Le solliciteur général George Taylor a répété encore une fois que son ministère n’a pas l’intention de faire modifier la loi régissant les jours de fermeture des magasins et qu’il n’était pas question de permettre le commerce les dimanches. Au contraire, le gouvernement a encouragé les services judiciaires à montrer encore plus de sévérité à l’endroit des contrevenants. Cette décision est appuyée par plusieurs commerces, syndicats et groupes religieux. » Bien sûr, la loi serait un jour modifiée… les consommateurs et plusieurs commerçants ayant eu le dernier mot.

* * *

Le Centre culturel Le Chenail avait cru bon d’organiser un « Festival du mi-printemps » pour les francophones de Hawkesbury et toute la région. Ce grand spectacle réunirait « Paul Piché, Gaston Mandeville, Jim Corcoran, La Bottine souriante et Roxane Potvin » au complexe sportif de 17 h à minuit le 7 mai 1983. Cette date était connue depuis longtemps. Mais comme je le soulignais dans le journal du 27 avril 1983, l’ACFO régionale « décide de tenir son assemblée générale annuelle le même jour, mais à Saint-Isidore-de-Prescott. On aurait voulu intentionnellement diviser les francophones du coin, on n’aurait pu faire mieux. » C’aurait aussi été l’occasion de faire connaître un peu plus l’ACFO auprès du jeune auditoire qu’attirerait le Festival du mi-printemps. Et comme je le faisais remarquer en éditorial, « s’il n’y a pas d’étude démontrant que les francophones souffrent de masochisme, il en faut une. » Mon commentaire avait évidemment suscité une très vive réaction de la part de l’ACFO et quelques lettres.

* * *

Cette chaîne était encore à ses premiers pas pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui. Le journal du 4 mai 1983 annonce que « la chaîne de magasins Giant Tiger ouvrirait prochainement un magasin dans l’ancien local du magasin Farmer’s, rue Principale à Hawkesbury. De plus, l’ancien gérant du magasin LaSalle de Hawkesbury, M. Don Hoffman, aurait été approché pour la gérance de cette nouvelle succursale, rattachée maintenant au centre commercial Hawkesbury Centre. » Ce Giant Tiger est encore situé au Hawkesbury Centre, mais dans l’ancien local du Loblaws.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s