Bouclons bébé… depuis 30 ans

Saviez-vous que l’obligation d’attacher un bébé ou un enfant dans une automobile en Ontario ne remonte qu’à il y a à peine 30 ans? « La nouvelle loi ontarienne obligeant à attacher les jeunes enfants dans les autos » entrerait en vigueur en novembre de 1983 et il en était question dans l’édition du journal Le Carillon du 23 février de cette année-là. Le Club Optimiste de Hawkesbury avait contribué à mettre sur pied « un service de location de sièges de sécurité, évitant aux parents la nécessité d’investir une somme assez élevée dans l’achat d’un tel siège pour une période de temps très courte » et l’opération s’appelait « Bouclons Bébé ». À Ottawa, l’organisme « Bouclons Bébé » avait déjà « près de 1000 sièges en location » alors que le club Optimiste s’en était procuré une trentaine pour commencer. Mais ce qui me surprend le plus de cet article, c’est que je suis un des deux (avec Bernard Alie) que les gens pouvaient appeler pour « faire connaître leur intérêt ». J’avoue tristement que je n’en ai aucun souvenir! Je pense que je représentais « le public » au sein du comité responsable. (OK! Vous pouvez en rire!)

* * *

« Le séjour d’Yvan Joly avec le ‘grand club’ aura été de courte durée… mais il aura été suffisamment long pour lui redonner espoir! » L’article du 23 février 1983 se référait au match que Joly avait disputé dans l’uniforme du Canadien de Montréal contre les Whalers à Hartford « pour remplacer le vétéran Steve Shutt, blessé au dos ». Puce avait joué « aux côtés de la recrue Guy Carbonneau et du vétéran Mark Napier ». En fait, Joly n’avait pas apprécié outre mesure l’attitude de Carbonneau. Shutt était de retour pour le match suivant. Et comme l’écrivait Yvon Legault, « Joly, qui joue son année d’option, a refusé les termes d’un nouveau contrat que le Canadien lui a offert au début de la saison. Depuis, la direction de l’équipe ne lui a pas fait de nouvelles offres. » Entre-temps, Joly continuait à évoluer avec les Voyageurs de la Nouvelle-Écosse.

* * *

Bell Canada offrait des cours de conduite d’hiver dans la cour de l’ancienne école Christ-Roi et un des instructeurs était Eddie Mullin, un employé de Bell qui était aussi conseiller municipal. Le journal du 23 février 1983 présente un reportage sur ces cours gratuits de 50 minutes. « En gros, un bon conducteur d’hiver maintiendra toujours une distance raisonnable entre lui et le véhicule qui le précède, anticipera l’état de la chaussée devant lui, freinera bien avant l’obstacle et par à-coups posés et saura rétablir sa voiture en cas d’un dérapage. Ces techniques de base assorties d’une bonne dose de présentation et d’anticipation feront de chacun un bon conducteur en hiver, et pour pas cher. » Dans notre coin de pays, il faudrait quasiment que de tels cours soient obligatoires lors de l’obtention du permis de conduire.

* * *

Un court article dans le journal du 2 mars 1983 pour annoncer que l’école Marguerite-Bourgeois de Hawkesbury ajoute le mot « Sainte » étant donné que la bienheureuse venait d’être canonisée. C’est de cette même école que le conseil scolaire a décrété la fermeture pour juin 2013.

* * *

Une pleine page de publicité dans le journal du 2 mars 1983 pour annoncer l’arrivée d’un tout nouveau produit… « C’est à votre goût. Seulement une calorie. » et le nouveau « Coke diète » allait devenir bon vendeur. C’est mon cola favori depuis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s