Bye, bye, la vieille piscine!

À Hawkesbury, le nouveau complexe sportif était populaire, surtout sa piscine. Il n’était donc pas surprenant de lire dans Le Carillon du 22 avril 1981 que « la piscine extérieure du Centre Mémorial de Hawkesbury sera fermée cet été, à cause de sa non-rentabilité et à cause la détérioration progressive de cette installation ». Les autorités municipales avaient conservé la vieille piscine, sans doute pour calmer certains critiques, mais son entretien devenait coûteux et « l’Unité sanitaire de l’Outaouais aurait recommandé au Conseil de fermer la piscine extérieure pour des raisons de sécurité et d’hygiène ». La piscine serait démolie.

* * *

Le nouveau député provincial Don Boudria n’a pas mis de temps à se placer les pieds. Stuart Smith, son chef, l’a nommé critique des services gouvernementaux dans son cabinet fantôme de l’Opposition. Boudria, après tout, avait été « acheteur en chef du parlement à Ottawa avant son élection » et s’y connaissait donc en « services gouvernementaux ». Cela lui permettrait aussi de se faire valoir plus rapidement comme une épine pour Davis et Cie. C’est dans le journal du 22 avril 1981.

* * *

Un détail que j’avais oublié. On le voit dans le journal du 25 avril 1981 en train de pointer une illustration de ce qui deviendra le nouvel Hôpital général de Hawkesbury et la région. La photo avait été prise en 1976, mais il venait de renouveler son engagement à être le président d’honneur de la campagne de souscription pour le nouvel hôpital. Jean Chrétien était alors ministre fédéral de la Justice. Claude Bennett, le ministre ontarien du Logement, était le vice-président honoraire. Je note que le directeur général de la campagne de souscription était André W. Tessier, qui deviendrait éventuellement responsable des communications pour Chrétien lorsque celui-ci deviendra chef libéral plusieurs années plus tard.

* * *

Dans le journal du 29 avril 1981, une pleine page consacrée à la soirée-hommage à Georgette Paquette. « Environ 200 personnes se sont réunies au motel Holiday de Hawkesbury, samedi soir, afin de participer à un banquet célébrant de façon particulière les quarante années de dévouement de Mme Georgette Paquette dans le mouvement des guides et des jeannettes de Hawkesbury. » Le mouvement guide était populaire à l’époque. « La première compagnie guide catholique française à Hawkesbury fut fondée » en 1945, « après trois ans de préparations ».

* * *

Je vous avais dit que l’organisateur conservateur Jean-Maurice Demers n’avait pas du tout apprécié notre intervention éditoriale lors de la dernière élection provinciale qui avait vu son parti perdre la circonscription aux mains de Don Boudria. Nous n’avions donc pas été surpris de recevoir cette lettre de lui : « Vous savez sans doute que la pollution affecte l’air, l’eau et l’environnement, causée par différentes sources. Alors, votre journal par son éditorial est devenu une autre source nouvelle de pollution que je ne peux plus tolérer dans notre demeure. » Bon, voilà, j’étais un pollueur! Heureusement, quelques lecteurs viendraient à ma défense au cours des semaines suivantes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s