Le cardinal et son chapelet

C’était il y a plus de 30 ans, donc il ne fallait pas s’en surprendre. Comme on peut le lire dans le journal Le Carillon du 20 septembre 1978, « une pétition circule présentement dans les différentes paroisses du diocèse d’Ottawa afin de recueillir un nombre important de signatures pour rétablir la radiodiffusion du chapelet quotidien sur les ondes de Radio-Canada ». La pétition aurait été une initiative de la Légion de Marie. L’évêque auxiliaire Gilles Bélisle avait « signalé qu’il existe encore une station de radio à Montréal qui diffuse le chapelet. Il a rappelé qu’il y a quelques années, plusieurs stations transmettaient l’enregistrement du chapelet avec le cardinal Paul-Émile Léger. ‘La récitation du chapelet faisait beaucoup de bien aux personnes malades, dans les hôpitaux et à la maison’, a-t-il ajouté. » C’était comme ça. Je m’en souviens vaguement, mais je crois que chez mes parents, nous écoutions le cardinal et son chapelet avant d’écouter la diffusion des matchs de hockey des Canadiens… avant l’arrivée de la télévision bien sûr. Et si vous vous posez la question : non, je ne suis pas vieux!

* * *

« En 1928, l’agronome du comté de Russell, M. Fernand Larose, entreprit de convertir le ‘désert de Bourget’ en forêt productive. C’est à cette époque qu’une entente a été conclue avec le gouvernement provincial. M. Larose serait fier aujourd’hui s’il pouvait être témoin du résultat de ses efforts. » Il est évidemment question de la Forêt Larose dans ce texte du journal du 27 septembre 1978 et de son 50e anniversaire. « La Forêt Larose est non seulement destinée à la production du bois et à la création d’emplois, elle sert aussi aux amateurs de chasse, de pique-nique, de ski de randonnée, de motoneiges et de grande nature. » La citation était d’Al Peacock, un coordonnateur des ressources forestières pour le compte du ministère des Ressources naturelles de l’Ontario.

* * *

Voilà deux autres jeunes hockeyeurs talentueux. Yvan « Puce » Joly de Hawkesbury évoluait toujours avec les 67’s d’Ottawa. Maintenant, ce sont Daniel Franche, de L’Orignal, et Jean-Pierre Leroux, de St-Bernardin, qui franchissent les portes de la Ligue junior majeure de l’Ontario. Les deux signent un contrat avec les Spitfires de Windsor. Le rédacteur sportif Yvon Legault s’amusait maintenant à « couvrir » les exploits de trois jeunes hockeyeurs de la région dans la Ligue junior majeure de l’Ontario.

* * *

Les négociations étaient toujours difficiles entre les pompiers (ou les policiers) et les autorités municipales à Hawkesbury. Il ne fallait donc pas se surprendre en lisant un reportage dans Le Carillon du 4 octobre 1978. Les 18 pompiers volontaires avaient menacé de démissionner « si la ville ne revient pas sur sa décision de leur imposer des quarts de travail ». Gracieux, les pompiers volontaires avaient indiqué qu’ils resteraient en poste jusqu’à ce que la municipalité leur ait trouvé des remplaçants. Je me souviens de ce débat parce que mon beau-père était justement un pompier volontaire et que lui non plus n’avait pas aimé la proposition municipale. À suivre!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s