La Loi sur le dimanche… faut l’abroger

Tiens, tiens! Les choses ont changé il n’y a pas si longtemps que ça en fin de compte. Comme nous l’apprend Le Carillon du 2 juin 1976, le ministre fédéral de la Justice, Ron Basford, a déposé un rapport sur la Loi sur le dimanche, que plusieurs voulaient abroger. « Bien que le but premier de cette loi ait été la protection de la religion et l’amélioration de la condition des travailleurs, elle ne sert plus ces fins en pratique. Son application se limite, à toutes fins utiles, aux activités laïques et aux conditions de travail, domaines désormais régis par les codes du travail du gouvernement fédéral et des provinces. (…) La Commission de réforme du droit du Canada estime qu’il revient aux provinces d’assumer leurs responsabilités législatives en ce domaine. » De toute façon, en ce qui a trait à la protection de la religion, les autorités religieuses avaient déjà décidé que le dimanche pouvait commencer le samedi soir (voir blogue du 16 septembre 2011).

* * *

La lutte anti-inflation se poursuit en Ontario comme partout au Canada et le projet d’un nouvel hôpital général à Hawkesbury en subit les contrecoups. Le Carillon du 9 juin 1976 rapporte que « le gouvernement ontarien n’a pas l’intention de fournir de l’argent pour le nouvel hôpital avant la fin de l’année 1978 et peut-être pas avant 1979 ou 1980 et que tous les autres projets de construction à l’échelle de la province seraient également retardés à cause des restrictions budgétaires gouvernementales ». Pourtant, le projet avait reçu toutes les autorisations nécessaires et la campagne de souscription battait son plein. Les gouverneurs de l’hôpital devaient donc exercer des pressions et souhaiter un renversement de la décision gouvernementale. Ce n’était pas fini.

* * *

Le maire Philibert Proulx faisait tellement parler de lui et de Hawkesbury que la station de télévision anglophone CBOT d’Ottawa décide d’en faire une émission spéciale d’affaires publiques diffusée le 9 juin 1976 dans le cadre de « This Week ». Le maire Proulx y était interviewé, de même que « son plus ardent adversaire, l’ancien conseiller municipal Claude Demers ». J’avais également été interviewé à titre de directeur de l’information du journal Le Carillon. Malheureusement, je ne me souviens plus du tout de cette émission et de son contenu. Eh bien!

* * *

Une deuxième porte s’ouvre pour la joueur vedette Yvan « Puce » Joly. Après les Hawks, « le favori des partisans la saison dernière », Joly avait été « le premier choix des 67’s d’Ottawa à la séance de repêchage midget de la Ligue junior majeure de l’Ontario samedi à Toronto ». Joly était le favori pour de très bonnes raisons. « Le jeune joueur de 15 ans a connu une excellente saison avec l’alignement des Hawks, terminant la saison régulière avec une fiche de 86 points dont 45 francs buts en 35 matchs. » J’y reviendrai.

* * *

Saputo… toujours en attente. « Le Conseil municipal a accepté de prolonger jusqu’au 15 décembre 1976 l’offre d’achat d’un terrain du parc industriel par les Fromageries Saputo Ltée. » Comme le rapporte Le Carillon du 16 juin 1976, l’offre d’achat avait été signée le 23 décembre 1975, mais Saputo attendait toujours la décision de la Régie ontarienne de mise en marché du lait. Ça s’en venait.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s