Elle non plus ne serait pas bonne pour les chiens

« Pas bonne pour servir de chenil ». Cette fois, c’était le commentaire du Grand Jury des assises du printemps dans Prescott et Russell et le jury ne parlait pas de l’école Champlain d’Alfred. (Un Grand Jury précédent avait tiré des conclusions semblables. Voir mon billet de blogue du 9 janvier 2012.) Dans Le Carillon du 18 mars 1976, donc, il est question de ce rapport du Grand Jury qui était présenté « comme toutes les années depuis 1824 » et dont « c’était la dernière fois cette année ». La réponse, donc, à la question que je me posais justement dans ce billet du mois dernier. Le « chenil », c’est la prison de L’Orignal. « Le Grand Jury a averti de ne pas tenter de vendre cet édifice au ministère de l’Agriculture car, selon la section vétérinaire, il ne rencontre pas les normes énoncées pour un chenil. » Les autres commentaires liés à la prison (nourriture, gardiens) étaient plutôt favorables. Quant à l’école Champlain, le Grand Jury de 1976 n’avait que de bons commentaires et ils n’ont rien trouvé à reprocher au dortoir des garçons, contrairement au Grand Jury de l’année précédente. L’école Champlain étant réservée aux délinquants de 16 ans et moins, et l’institution n’étant qu’à moitié occupée, le Grand Jury recommandait d’y amener les garçons de 16 à 18 ans. « Les dossiers des jeunes qui y sont réhabilités devraient être détruits à l’âge de 23 ans ou cinq années après leur sortie de l’école Champlain. » Comme le note l’article, « pour la première fois, le rapport du Grand Jury était destiné aux citoyens bilingues, c’est-à-dire qu’une partie était rédigée en anglais et une autre partie en français. Il n’y avait pas de traduction. »

* * *

En 1976, le Secrétariat d’État offrait son aide aux minorités de langue officielle dans les communautés locales. Le Secrétariat s’en vante dans une pleine page de publicité dans l’édition du 18 mars 1976.

« Le Secrétariat d’État, vous le savez, s’intéresse à toutes les initiatives visant à la promotion sociale et culturelle des minorités de langue officielle. Mais saviez-vous que le Secrétariat d’État, par sa Direction des groupes minoritaires de langue officielle, fournit gratuitement le concours de personnes-ressources qui peuvent, par leurs conseils, leur sens de l’organisation et leurs connaissances, collaborer à la réalisation de tout projet de nature à susciter le développement de la communauté. Nos conseillers aident à formuler les projets, expliquent les mécanismes des programmes gouvernementaux, coordonnent différentes initiatives pour éviter la duplication et simplifient le cheminement administratif des projets. Ils sont plus de 40 à travers le Canada, sans compter l’apport des spécialistes qu’ils peuvent engager et assigner à votre projet, si sa bonne réalisation le nécessite. »

Voilà, des sortes de missionnaires auprès des minorités linguistiques défavorisées.

* * *

Une bonne nouvelle pour les gens d’Alexandria. Le ministre ontarien des Loisirs et des Affaires culturelles, Robert Welch, avait annoncé qu’une subvention de 466 875 $ serait versée pour la construction du nouveau Palais des sports de Glengarry à Alexandria. La somme, qui était supérieure à la moitié des coûts totaux prévus de 850 000 $, proviendrait des produits de la nouvelle loterie provinciale Wintario.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s