L’épuration des eaux à Hawkesbury

Les autorités municipales de Hawkesbury n’avaient pas tellement de choix, mais l’opposition de 133 contribuables signataires d’une pétition les obligeait à tenir une rencontre publique afin d’expliquer tous les aboutissants. Ainsi, « l’usine d’épuration de la ville de Hawkesbury coûtera 79.3 p. cent de plus, en 1974, qu’elle aurait coûté lors du début du projet de construction en 1971 alors que le prix s’élevait à $815,800 ». Le nouveau prix? Quelque 1 463 000 $. Mais les autorités devaient prendre une décision parce que la croissance du niveau de la rivière Outaouais au lendemain de la construction du barrage hydroélectrique de Carillon avait rendu une telle usine d’épuration des eaux vannes nécessaire, surtout compte tenu du plus grand nombre d’industries depuis la deuxième moitié des années 60. Tout ça est longuement expliqué dans l’édition du 10 janvier 1974 du journal Le Carillon. L’usine serait évidemment construite et aujourd’hui, en 2011, d’autres travaux sont en cours pour la remplacer et l’agrandir.

* * *

Personne à Embrun ne m’avait rappelé la présence de cette attraction dans le village. Le Carillon du 17 janvier 1974 laisse savoir qu’à « l’instar de la capitale nationale, le village d’Embrun a lui aussi sa patinoire à ciel ouvert sur un cours d’eau ». Il semble en effet qu’un « groupe composé de pompiers volontaires d’Embrun, en collaboration avec des citoyens intéressés et avec l’assentiment des commissaires du village, a aménagé une patinoire sur la rivière Castor sur une distance de trois quarts de mille, entre les rues Ste-Marie et St-Jacques. Les pompiers se sont chargés d’arroser et de niveler la surface glacée, pendant que le village, pour sa part, a procédé à l’installation de lumières le long de la rivière. »

* * *

Je me souviens vaguement de lui. Un court article du 24 janvier 1974 rappelle que « le chansonnier Jean-Pierre Jalbert passera en première partie du spectacle offert par Georges D’Or qui sera présenté à la boîte à chansons Le Vieux Clocher d’Ottawa. Jean-Pierre Jalbert est originaire de Hawkesbury et il a participé à plusieurs spectacles dont le Festival de Granby, le Festival populaire des arts dans Prescott et Russell, en plus d’avoir donné des récitals dans plusieurs boîtes à chansons. »

* * *

Voilà, ça commence! « La conversion au système métrique du réseau routier national approche du point de départ. En effet, un plan portant sur la métrisation des voies publiques, dressé sous la direction de l’Association des routes et transports du Canada, a récemment recueilli l’approbation initiale de la Commission fédérale du système métrique. » Cette commission avait été établie en 1971. J’y reviendrai forcément.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s