De grands noms de l’histoire de Hawkesbury

Une section publicitaire de 12 pages dans Le Carillon du 7 mai 1986 a retenu mon attention. La promotion, comme on la nommait dans le jargon du journal, reconnaissait le 40e anniversaire du club Richelieu de Hawkesbury, le deuxième club de cette organisation internationale à voir le jour. Ce cahier promotionnel est un véritable bottin de personnalités qui ont marqué Hawkesbury et la région au fil des années. Les plus aînés se souviendront d’eux alors que les « jeunes » de ma génération en auront amplement entendu parler. Plusieurs sont décédés, mais les autres sont toujours là.

Le président fondateur était le Dr Arcade Perrier. Toutes les personnes suivantes ont été présidents à un certain moment : Wilfrid Lafrenière, Noël Berthiaume, Gérard Chénier, Jean-Louis Cloutier, Royal Comtois, le Dr Charles-Émile Lafrance, Omer Chartrand, A.A. Préfontaine, Alex Séguin, Roch Lalande, Germain Tessier, Ray Champagne, Kurt Hungerbuehler, Albert Lacroix, Robert Cusson, Vincent Patenaude, Gérard Millette, Fernand Lortie, René Cuerrier, Marcel Laviolette, André Desjardins, Raymond Parisien, Michel Parisien, Marcel Massé, Rolland Brisebois, René L’Écuyer, Yvon Lahaie, Henri Proulx, Jean-Claude Laniel et Henri Larocque. Il s’agissait de médecins, d’avocats, de juges, de professionnels, de commerçants et d’éducateurs. Au cours de ma carrière au journal, je les ai tous connus.

* * *

L’ACFO Prescott-Russell avait été fière d’annoncer la nouvelle. La station radiophonique « CHPR de Hawkesbury deviendra affiliée au réseau de Radio-Canada ». L’article est dans le journal du 14 mai 1986. Je ne suis pas sûr, mais je me demande si le directeur de CHPR, Robert Prévost, ne serait pas éventuellement entendu sur les ondes du réseau national de Radio-Canada pour qui il travaillera alors. Je me demande si c’est lui qui réalisait le segment de nouvelles rurales en début de soirée sur les ondes de la Première chaîne.

* * *

C’était plutôt simple comme idée… garder l’argent loin des clients et, donc, des voleurs potentiels. Quant à la Caisse populaire de Hawkesbury, elle présentait l’initiative comme un moyen d’améliorer l’efficacité et le service à la clientèle. Quoi qu’il en soit, comme l’explique l’article du 14 mai 1986, « la Caisse populaire de Hawkesbury est devenue la première en Ontario à utiliser un système pneumatique pour son concept de caisse unique » dans ses nouvelles installations. La préposée au guichet s’occupait de votre transaction; si c’était un dépôt, elle envoyait votre argent et votre formulaire dans une capsule vers une caisse centrale, et pour un retrait, c’était le contraire. « Cette caisse unique est en somme une voûte vitrée, blindée et aérée par un système de ventilation. » Le concept existait ailleurs depuis une dizaine d’années.

* * *

Le service était encore à ses premiers pas et nous voyons une publicité des Entreprises Bélanger dans le journal du 14 mai 1986. Cette entreprise de Pointe-Fortune et Chute-à-Blondeau se spécialisait dans l’installation des systèmes de télévision par satellite. Une certaine génération se souviendra de ces antennes géantes dans les cours arrière. À ne pas confondre avec les petites antennes d’aujourd’hui sur les toits ou les balcons. Le progrès!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s